2
Les bienfaits de la Biothérapie

Les bienfaits de la Biothérapie

Bienfaits et vertus de biothérapie

Ces bactéries se nourrissent essentiellement de ce que l'on mange et il est donc légitime de penser que toute modification de notre régime alimentaire va également modifier notre microbiote intestinal.


Physiologiquement on sait dès lors que notre flore intestinale participe à la maturation de prêt de 75% des globules blancs mais qu'elle impact aussi de manière plus surprenante notre comportement et notre construction émotionnelle.


En effet plus de 200 millions de neurones sont connectés à notre intestin, c'est autant que dans notre cerveau.


L'idée d'une communication privilégiée entre le cerveau et l'intestin n'est pas nouvelle et depuis plus de 50 ans les scientifiques s'intéressent au sujet, mais que ce dialogue soit bilatéral et que l'intestin puisse envoyer des messages vers le cerveau est un concept plus récent. Les chercheurs dévoilent petit à petit comment notre microbiote fait partie intégrante de ce dialogue.

Anxiété, dépression, autisme, humeur, les bactéries intestinales influencent nos comportements, régulent nos réponses émotionnelles et interviennent dans les pathologies du système nerveux. Les chercheurs ont très tôt posé l'hypothèse qu'une modification du microbiote pouvait modifier l'information transmise au système nerveux central.

Plusieurs expériences cliniques ont été rapportées, comme celle d'une amélioration significative de symptômes autistiques. Si la corrélation semblait improbable il y a quelques années, elle est depuis considérée avec sérieux. Plus que jamais, les chercheurs sont à l'écoute de ce dialogue entre intestin et cerveau. L'implication du microbiote intestinal dans de nombreuses pathologies l'a propulsé au rang de cible thérapeutique.


LE SUJET MODERNE

Actuellement l'effervescence mercantile des laboratoires qui se sont emparées du sujet éludent l'expérience déjà acquise. Aussi quand on parle de biothérapie, on ne parle pas des exemples précédents et des alternatives naturelles. Il existe pourtant des méthodes anciennes, des méthodes jadis institutionnalisées.


La plus intéressante qui demeure est l'eau de mer. C'est un environnement vivant en osmose totale avec notre milieu interne. Il offre l'environnement optimum à la flore et à son épanouissement mais il normalise aussi l'équilibre acidobasique. L'eau de mer offre tous les minéraux auxquels notre organisme aspire pour rétablir l'équilibre et l'efficacité des différentes fonctions physiologiques. Tous nos différents liquides, plasmatique, interstitiel, lymphatique ou céphalo-rachidien présentent une composition similaire, ils sont constitués d'un ensemble de 78 sels minéraux en osmose avec l'eau de mer.

Ces minéraux sont de l'ordre aujourd'hui de prêt de 7 grammes pour un corps de 70 kg et les proportions diminuent de génération en génération. Le responsable : notre hygiène de vie et plus particulièrement notre alimentation moderne et la qualité des produits consommés.



Les 7 grammes de minéraux 



DU DEHORS AU DEDANS

Les 7 grammes de minéraux présents dans notre organisme sont tout d'abord un support alimentaire indispensable au fonctionnement cellulaire. Ils sont la nourriture à laquelle aspire véritablement notre corps. Ce sont ces éléments qu'il tente de puiser dans les mets que nous dégustons. 


Mais ces minéraux ont de plus des interactions entre eux. Par exemple, pour assimiler une proportion de potassium donnée, une proportion de magnésium spécifique est nécessaire. Tous ces sels minéraux se tiennent par la main dans une ronde aux proportions harmonieuses que seule la nature est à même de rendre biodisponible. L'organisme humain ne peut pas former de sels minéraux lui-même. C'est par l'alimentation qu'ils parviennent dans le corps. Comme le rein élimine quotidiennement les minéraux, notre alimentation doit en apporter chaque jour des quantités suffisantes.


Résultat : on ne mange pas de façon adaptée et les conséquences se font ressentir physiquement et émotionnellement. En effet notre centre de la pensée, notre cerveau qui est constitué de 76% d'eau baigne dans le liquide cephalo-rachidien.


150 ml d'un liquide à la pureté similaire à de l'eau de roche que le corps veille à renouveler toutes les 6 heures en puisant dans les aliments que nous ingurgitons. La qualité de nôtre alimentation aura donc une conséquence sur la qualité du terrain et de facto influera sur notre construction émotionnelle.


Les végétaux sont la source principale d'alimentation en sels minéraux, leur qualité est indubitablement dépendante de celle de nos sols. Or « le meilleur indicateur de la qualité de nos terrains comme leurs meilleurs réparateurs sont les vers de terre ! ». En France, on estime ainsi qu'il y a 264 vers par mètre carré qui passent leur temps à enrichir la terre en ingérant les matières organiques et en les digérant avant de les recracher. « L'inquiétant, c'est surtout qu'il y a environ quatre fois moins de vers qu'il y a quarante ans dans les grandes cultures à cause de l'action de l'homme », souligne Daniel Cluzeau, géodrilologue c'est-à-dire spécialiste des vers de terre à l'université Rennes. C'est bien le signe que nos sols sont dégradés.


En effet, le sol appauvri en matériaux biologiques et moins aéré par les galeries des petits invertébrés, il ne retient plus l'eau, la terre est de moins en moins fertile. L'apport minéral qu'offrent les aliments s'est ainsi dégradé en quantité et en qualité, ce qui affaiblit le système immunitaire de l'être humain et crée différentes synergies nocives pour l'organisme.


La dégringolade des éléments nutritifs au sein de nos aliments nous entraine irrémédiablement dans sa chute. L'homme est inévitablement lié à la qualité de son biotope.


Les bienfaits d'une alimentation purement végétale ne sont certes plus à démontrer, mais elle demeure cependant un changement drastique impossible à opérer pour la majorité des populations. Il existe cependant sur Terre une deuxième chaîne alimentaire, qui habite naturellement dans les océans, et dont on peut extraire les nutriments minéraux que l'alimentation industrielle n'offre pas.


Le phytoplancton, la biomasse la plus importante de la planète, module tous les minéraux existants et les transfère vers l'eau de mer, à travers le processus de photosynthèse sous l'action du soleil. Le zooplancton s'alimente de ce « potager biologique marin naturel » et crée à son tour une masse d'éléments biodisponibles pour l'organisme humain, grâce à la biocénose marine, qui transforme les éléments minéraux non biodisponibles en éléments minéraux biodisponibles.


Nos océans offrent une alternative méconnue. L'eau de mer offre toutes les caractéristiques nécessaires pour reminéraliser nos organismes. Elle est particulièrement intéressante dans le sens où elle contient tous les oligoéléments dont nous avons besoin. Le biologiste René QUINTON (1866-1925) a d'ailleurs magistralement mis en relief une analogie entre notre plasma sanguin (c'est-à-dire les fluides dans lesquels baignent nos organes) et la mer.


La composition et la proportion des minéraux de notre sang présentent une grande similitude avec l'eau de mer. Ainsi, boire quelques 20 ml d'eau de mer chaque jour permet d'offrir à notre corps tous les minéraux nécessaires, tous ces éléments qui lui font défaut au sein de notre environnement alimentaire.


Cette reminéralisation stimule le métabolisme et les activités d'assimilation et d'élimination, favorise l'environnement nécessaire aux réactions chimiques, électriques, sensorielles et offre globalement au corps la capacité de réagir contre tout déséquilibre ou agression. Les sels minéraux sont l'environnement optimum à l'expression du vivant.


La biothérapie marine est une technique de nutrition cellulaire globale, garantie par plus de cent ans de clinique hospitalière, qui prouve une grande efficacité dans le traitement de maladies.



20ml d'eau de mer chaque jour ...

Boire quelques 20 ml d'eau de mer chaque jour permet d'offrir à notre corps tous les minéraux nécessaires, tous ces éléments qui lui font défaut au sein de notre environnement alimentaire.



7 grs de minéraux ...


7 grammes de minéraux présents dans notre organisme sont tout d'abord un support alimentaire indispensable au fonctionnement cellulaire.






En tant que naturopathe, je m'attelle à apporter la méthodologie comportementale à toute personne désireuse de retrouver ou de maintenir sa santé par des moyens naturels. J'accompagne les personnes souffrant de problèmes aigus ou chroniques à retrouver une bonne hygiène de vie.

Tag


Naturopathe à Labatut riviere - 65

Visitez mon journal

A lire aussi :

Article

Qu’est ce que la Biothérapie

On peut employer le terme global de biothérapies pour l'emploi de produits issus d'une manière ou d'une autre d'organismes vivants dans le but de traiter des maladies ou de garder une bonne santé. On les retrouve ainsi dans les alicaments , c'est ...

La biothérapie
Article

Les bienfaits de la Biothérapie

Ces bactéries se nourrissent essentiellement de ce que l'on mange et il est donc légitime de penser que toute modification de notre régime alimentaire va également modifier notre microbiote intestinal.Physiologiquement on sait dès lors que notre...

Les vertus et bienfaits

Le journal des Naturopathes
et du bien-être

Les évènements du bien-être :

Le Naturopathe du mois : Sonia Baro

Suivez-nous ... Suivez-nous ...

Instagram: Suivez-vous

Naturopathe ? Rejoignez notre communauté dès maintenant !

Vos confrères sont présents, il ne manque que vous !